Humidite-expert.fr
Votre source d'informations et de conseils
pour vous aider à lutter contre l'humidité !
header image

Remontées capillaires

Les remontées capillaires représentent l’un des problèmes d’humidité les plus fréquents. Elles peuvent causer des dégâts à votre habitation et elles sont dangereuses pour la santé. Heureusement, le problème peut être résolu rapidement et de manière efficace avec le bon traitement. Découvrez ce que sont au juste les remontées capillaires et comment vous pouvez les reconnaître et les traiter.

Sommaire :
Causes, identification et conséquences
Traitement des remontées capillaires
Combien coûte le traitement ?
Questions fréquemment posées (FAQ)
Demander des devis

Que sont les remontées capillaires ?

Les remontées capillaires sont le résultat de l’interaction entre l’eau du sol et les murs d’un bâtiment. L’eau du sol peut pénétrer et remonter dans les murs, les rendant humides.

Il s’agit d’un phénomène de capillarité : un liquide a tendance à remonter dans certains matériaux. L’autre nom des remontées capillaire est « humidité ascensionnelle ».

remontees capillaires traitement

 

Causes, identification et conséquences des remontées capillaires

Avant de pouvoir traiter un problème d’humidité, il faut d’abord en connaître la cause et l’identifier correctement afin de déterminer le bon traitement. Il est important de résoudre le problème rapidement et correctement, car l’humidité peut avoir des conséquences graves pour votre santé et la stabilité du bâtiment.

 

1. Quelles sont les causes des remontées capillaires

Ce problème survient quand il n’y a pas de barrière étanche dans les fondations d’un bâtiment, ou quand celle-ci est défectueuse. Par conséquent, les remontées capillaires apparaissent surtout dans les constructions anciennes.

Normalement, une membrane d’étanchéité bitumineuse est posée au niveau du soubassement. Quand cette membrane est défectueuse, ou quand il n’y en a pas du tout, l’eau souterraine peut alors remonter par capillarité dans les murs : il s’agit de l’humidité ascensionnelle.

 

2. Comment reconnaître les remontées capillaires

Les remontées capillaires peuvent se manifester aussi bien sur les murs intérieurs que sur les murs extérieurs. On les reconnaît à différents signes :

  • Taches d’humidité au bas des murs ;
  • Moisissures, odeur de renfermé ;
  • Parement des murs qui dégradent (peinture qui s’écaille, papier peint qui se détache)…

Attention : si vous pensez avoir affaire à des remontées capillaires, il est recommandé de traiter le problème au plus vite, car il peut avoir des conséquences graves.

N’hésitez pas à faire appel à un spécialiste. Celui-ci pourra analyser le problème et vous donner la bonne solution. Vous pouvez demander des devis via cette page, c’est gratuit et ça ne vous engage à rien.

 

3. Conséquences des remontées capillaires

Les remontées capillaires peuvent avoir des conséquences sérieuses sur la stabilité du bâtiment et sur la santé de ses occupants :

  • Dégâts structurels : Les dégâts sur les murs intérieurs et extérieurs sont l’unes des conséquences les plus flagrantes des remontées capillaires. À l’intérieur, les dégâts sont clairement visibles. À l’extérieur, les dégâts peuvent être structurels. Les briques poreuses doivent supporter beaucoup de poids, et elles finiront par se détériorer. Avec le gel, les briques humides risquent également de se fissurer.
  • Consommation d’énergie accrue : Le taux d’humidité à l’intérieur de l’habitation va augmenter et rester élevé tant que le problème n’est pas résolu. Plus l’air est humide, plus il faut d’énergie pour le chauffer. Dans certains cas, les remontées capillaires causer une augmentation de 5 à 10 % de votre facture énergétique.
  • Problèmes de santé : Ici aussi, le taux d’humidité élevé, ainsi que la formation de moisissures, peut causer des problèmes respiratoires chez les personnes les plus sensibles. Les rhumes fréquents, le mal de gorge et les douleurs articulaires sont des symptômes courants.


 

Traitement des remontées capillaires

Il y a deux façons de traiter les remontées capillaires : l’injection d’un produit imperméabilisant dans les murs ou la réalisation d’une saignée pour poser une nouvelle membrane d’étanchéité. La méthode la plus appropriée pour votre situation dépend de l’état du bâtiment et de votre budget.

 

Méthode 1 : Injection des murs

injection mur remontees capillaires

L’injection des murs humides est la méthode la plus courante pour traiter les remontées capillaires. Elle consiste à injecter un produit hydrofuge dans les murs. Le principe est simple, mais la mise en œuvre nécessite tout de même de la précision et du savoir-faire.

On fore des trous dans les murs extérieurs, juste au dessus du niveau du sol, tous les 10 à 12 centimètres. Ensuite, on injecte un gel hydrofuge à travers les trous. Ce gel va se dilater dans la maçonnerie et imperméabiliser les murs, empêchant l’eau souterraine de remonter dans ceux-ci. Une fois les trous rebouchés, les murs doivent sécher puis être parachevés à nouveau.

À appliquer quand ? L’injection des murs est une bonne solution dans la plupart des situations.
Prix : environ 100 €/m² par mètre courant.
Demandez des devis sur mesure

 

Méthode 2 : Faire une saignée dans les murs

saignee remontees capillaires

La deuxième méthode pour traiter les remontées capillaires, c’est de faire une saignée dans les murs. Cela consiste à faire des rainures horizontales dans la maçonnerie afin d’y poser une membrane d’étanchéité. Auparavant, on travaillait avec des membranes bitumineuses, mais aujourd’hui, on utilise plutôt des membranes en matière synthétique.

La réalisation d’une saignée est un ouvrage intensif, qui cause beaucoup de poussière. De plus, les murs devront être restaurés à l’intérieur et à l’extérieur. À l’intérieur, il faudra plafonner et à l’extérieur, il faudra rénover les murs ou poser une plinthe de façade.

À appliquer quand ? Vu la difficulté des travaux, uniquement dans le cas d’une rénovation complète.
Prix : environ 125 à 175 € par mètre courant.
Demandez des devis sur mesure

 

Conclusion : injection ou saignée, quelle méthode choisir ?

Au niveau du rapport qualité-prix, la meilleure option est l’injection des murs. Cette technique est efficace dans la majorité des cas. En théorie, faire une saignée est une bonne solution, mais à cause de la difficulté et du coût des travaux, cette méthode est plus rare.

Conseil : si vous avez affaire à un problème de remontées capillaires, faites appel à un spécialiste. Celui-ci pourra analyser la situation et vous recommander la solution la plus appropriée. De plus, il pourra aussi vous garantir des travaux sans fautes.

Recevez des offres de la part de spécialistes près de chez vous via la page devis, c’est gratuit et ça ne vous engage à rien.

 

Combien coûte le traitement des remontées capillaires ? Découvrez-le sous cette photo :

remontees capillaires


 

Combien coûte le traitement des remontées capillaires ?

Le prix du traitement des remontées capillaires dépend évidemment de la méthode utilisée :

  • Injection des murs : environ 100 €/m² par mètre courant.
  • Faire une saignée dans les murs : environ 125 à 175 € par mètre courant.

Attention, ces prix sont donnés à titre indicatifs. Le prix du traitement peut varier en fonction de différents facteurs : longueur et épaisseur des murs, gravité du problème, travaux supplémentaires (ex. enlèvement des moisissures et plafonnage des murs), etc.

Le prix peut également varier d’une entreprise à l’autre. C’est pourquoi il est recommandé des devis à plusieurs spécialistes. Cela vous permettra de comparer leur prix, mais aussi leurs méthodes et leurs délais d’exécution. Vous pouvez demander des devis gratuits à des entreprises dans votre région via la page devis.


 

Questions fréquemment posées



  • Le traitement est-il couvert par mon assurance habitation ou incendie ?

    Malheureusement, non. En général, l’assurance habitation ou incendie n’intervient qu’en cas de dégâts des eaux causés par une fuite d’eau. C’est-à-dire que vous serez indemnisé pour les dégâts causés par la fuite, pas pour la réparation de la fuite elle-même.

    L’assurance habitation ou incendie n’intervient pas dans le cas de remontées capillaires car ce problème résulte d’une négligence de la part du propriétaire : l’absence ou le mauvais état de la barrière étanche qui doit empêcher l’eau du sol de remonter dans les murs. À vous donc d’être vigilant et de prévenir l’apparition des remontées capillaires !



  • Puis-je traiter les remontées capillaires moi-même ?

    Oui, c’est possible de traiter les remontées capillaires soi-même. Vous pouvez injecter les murs avec un produit hydrofuge ou bien faire une saignée et installer une membrane d’étanchéité.Mais attention, ce genre d’ouvrage nécessite tout de même de l’expérience et du savoir-faire. Si vous n’êtes pas un bricoleur averti, mieux vaut faire appel à un spécialiste du traitement de l’humidité. Celui-ci pourra analyser le problème, déterminer la meilleure solution et surtout réaliser les travaux sans fautes.

    Souhaitez-vous demander des devis sur mesure à des spécialistes ? Faites votre demande via la page devis.



  • Que faire si j’ai un problème de remontées capillaires dans ma cave ?
    Si vous avez une cave en sous-sol et que les remontées capillaires se manifestent sur les murs de celle-ci, il y a différentes méthodes possibles. Comme sur les murs du rez-de-chaussée, vous pouvez faire une injection dans les murs humides, mais vous pouvez également faire un cuvelage de la cave ou un drainage de la cave. Vous trouverez tout les détails de ces méthodes dans l’article « Étanchéifier la cave ».

 

Demander des devis : Traitement de l'humidité

Si vous avez des problèmes d'humidité, vous avez tout intérêt à faire appel un professionnel. Celui-ci pourra déterminer la cause du problème et vous conseiller pour choisir la meilleure solution. Via le formulaire ci-dessous, vous pouvez demander jusqu'à 3 devis à des entrepreneurs spécialisés dans le traitement de l'humidité. Ce service est gratuit et ne vous engage à rien.

  • Devis gratuits
  • Sans engagement
  • Comparez et épargnez
  • Entrepreneurs agréés